POURQUOI ON AIME COURTNEY DAUWALTER ?

POURQUOI ON AIME COURTNEY DAUWALTER ?

Parce que Courtney Dauwalter, c’est LA nana qui casse tous les chronos de l’Ultra-Trail  👏🏻 !
Parce qu’elle n’a pas vraiment de plan d’entrainement ni de régime alimentaire 😂 !
Parce qu’elle a un vrai look 🩳 !

Courtney Dauwalter

“ Je pense que je suis plutôt compétitive. Mais sur des courses aussi longues, je ne pense pas à battre des adversaires. Je pense à me battre contre moi-même et à affronter le parcours. Sur 165 km (Grand Raid de la Réunion), tout peut se passer.”

Courtney Dauwalter

Et on l’a vu ça s’est passé !
4e au scratch ! 

C’est sur des skis qu’elle commence sa carrière sportive. Elle découvre le ski de fond au lycée, progresse rapidement et accède au titre de championne régionale. En complément de son entraînement de ski nordique, elle court ! Courtney prend même le départ de cross en début de saison.

Originaire du Minnesota et vivant dans le Colorado, l’appel des montagnes est plus fort. Après une période creuse pendant laquelle elle poursuit ses études et devient professeur de biologie, elle décide de rechausser les baskets pour se remettre en forme et perdre quelques kilos. Elle a 26 ans, nous sommes en 2011.

Une fusée américaine

Jusqu’en 2016, bien qu’ayant de bons résultats, elle reste dans l’ombre. Mais tout va changer pour elle cette année là !


A la surprise générale, elle remporte la Run Rabbit Run,  l’un des 100 miles les plus prestigieux des États-Unis. C’est le déclic, Courtney comprend qu’elle peut en faire une carrière. L’ultra-trail n’est plus un loisirs, elle quitte son job de prof et se consacre exclusivement au Trail.

Depuis elle enchaîne les victoires :

  • La Javalina Jundred, 100km en 2016
  • La Maob 240, 383km en 2017
  • L’Ultra-trail du mont fuji, 170km en 2017
  • La  Western States, 100mi en 2018
  • La Tarawera, 100km en 2019
  • La Madeira Island Ultra trail, 115km en 2019 et en 2022
  • L’UTMB, 170km en 2019 et en 2021 
  • L’ultra trail CapeTown, 100km en 2021
  • La hardRock 100mi en 2022
  • Le GrandRaid, 165km en 2022
Courtney Dauwalter

Le Grand Raid 2022, la consécration !

Sur le Grand Raid, Courtney Dauwalter rivalise avec les meilleurs athlètes masculins. Même le vainqueur Benat Marmissolle confiait avoir craint le retour de l’Américaine pour jouer la première place.

Cette victoire sur le Grand Raid de la Réunion complète le Grand Chelem de l’Ultra-Trail. Parmi les athlètes hommes, seul Kilian Jornet avait réussi cette exploit : remporter 4 courses majeures du circuit Ultra-Trail.

🤪

Pas de plan d'entraînement ! Pas de régime !

Courtney c’est une machine. Et pourtant, elle ne suit pas de plan d’entraînement (enfin à son niveau, car on parle quand même de 175km en moyenne par semaine).

“ Je ne vais pas me forcer à faire une sortie longue si au réveil mes jambes me disent d’y aller doucement ! « J’adapte mes sorties  au jour le jour, cela me permet de ne pas me prendre la tête avec la préparation ! 

“Je n’ai pas de plan d’entraînement. Donc, parfois, je quitte la maison avec un gilet d’hydratation empilé pour une très longue course, puis je ne fais qu’une heure ce jour-là ou un mile ce jour-là, puis je l’appelle pour une raison quelconque. Donc, parfois, ma préparation pour la course ne correspond pas à la réalité de la course. J’essaie juste d’écouter mon corps, mon cerveau, comment tous les systèmes fonctionnent, puis je laisse mes pieds dicter une grande partie de ce que je fais pour l’entraînement.”

Courtney Dauwalter

Alors que certains se nourrissent de graines, régime végan exclusivement, la championne ne suit aucun régime spécifique : Je mange ce qui me fait plaisir, cela va du hamburger au M&M’S ! Je ne compte jamais les calories. Cela ne m’intéresse pas d’éliminer des aliments de ma diet”. 

 

© Photos : Salomon

😍

Pour résumer, on l’aime car elle court par passion, à l’instinct pourrait-on dire.
Courir au feeling, se faire plaisir et être l’athlète féminine la plus performante : un modèle à suivre !

Retour au blog